Les commandes google

Publié le par Comik Zone

Commandes google

Google est plus complexe qu'il y parait, en temps que webmaster il est possible certaine de ses fonctionnalités "avancé" puissent vous aider.

Pour votre site indexé sur google

Combien de backlinks vous avez vers votre site:

Pour savoir combien de backlinks vous avez vers votre site:

taper: link:www.votresite.com dans la boite de recherche de google.

Combien de pages de votre site sont indexées dans Google

Pour savoir combien de pages de votre site sont indexées dans Google:

taper: site:http://www.votresite.com dans la boite de recherche de google.

Pages similaires a vos pages

Pour afficher les pages similaires a vos pages:

taper: related:http://www.votresite.com/votrepage.php dans la boite de recherche de google.

Faire des recherches plus présises

Recherche dans le titre:

Pour faire une recherche dans la balise title des page:

taper: intitle: vos mots ou allintitle: vos mots dans la boite de recherche de google.

Recherche dans l'url:

Pour faire une recherche dans l'url des pages:

taper: inurl: vos mots ou allinurl: vos mots dans la boite de recherche de google.

Recherche dans le texte:

Pour faire une recherche dans le texte des pages:

taper: intext: vos mots ou allintext: vos mots dans la boite de recherche de google.

Recherche un type de fichier:

Pour limiter sa recherche a un type de fichier:

taper: filetype:type (exemple: pdf, txt, doc,...) dans la boite de recherche de google.

Aller directement à une page ou changer le nombre de résultats

Ajoutez: &start=50 dans la barre d'adresse: cela vous amène directement à la 50ème page des résultats.

Ajoutez: &num=20 dans la barre d'adresse: la page affichée contiendra 20 résultats.

Suprimer les filtres:

Ajoutez: &filter=0 dans la barre d'adresse.

Commandes Google news

author:auteur : Limite les résultats aux pages de cet auteur

insubject:mots : Limite les résultats aux pages contenant ce mot dans leur résumé.

location:pays : Limite les résultats aux pages proposant de ce pays.

Commenter cet article